1 Corinthiens 8.1-3 : PROBLÈME DE CARNIVORES

 

Problématique

Les corinthiens étaient confrontés à un problème de conscience : les viandes sacrifiées aux idoles des temples païens de la ville étaient revendues à bas prix sur le marché. Alors la question était de savoir si les chrétiens avaient le droit de consommer cette très bonne denrée sans risquer de se souiller spirituellement. Et vous imaginez bien que certains répondaient « mangeons : on s’en fiche des idoles qui n’existent pas ! » alors que d’autres disaient « je suis chrétien : je ne veux plus participer à l’idolâtrie ! »

Introduction

Pour répondre à cette question, Paul commence par distinguer deux sortes de connaissance : l’orgueilleuse qui éloigne de Dieu et des autres et la humble qui fait grandir la relation avec Dieu et son prochain. L’apôtre délaisse donc le terrain intellectuel pour orienter le débat du côté pratique, celui de l’amour.

 

→ Parfois, l’ignorance c’est dire « je sais » au lieu de « je réfléchis ». Réfléchir c’est sortir de soi-même pour chercher à comprendre Dieu et les autres.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *