Jean 12.44-50 : MISE EN GARDE

44 Jésus s’écria : Celui qui met sa foi en moi, ce n’est pas en moi qu’il met sa foi, mais en celui qui m’a envoyé ; 45 et celui qui me voit voit celui qui m’a envoyé. 46 Moi, la lumière, je suis venu dans le monde, pour que quiconque met sa foi en moi ne demeure pas dans les ténèbres. 47 Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde pas, moi, je ne le juge pas, car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. 48 Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a bien un juge : c’est la parole que j’ai dite qui le jugera au dernier jour. 49 Car moi, je n’ai pas parlé de ma propre initiative ; c’est le Père, qui m’a envoyé, qui m’a donné lui-même un commandement sur ce que je dois dire et ce dont je dois parler. 50 Et je sais que son commandement est vie éternelle. Ainsi, ce dont, moi, je parle, j’en parle comme le Père me l’a dit.

Le Fils et le Père

S’il y a un enseignement martelé dans tout cet évangile, c’est bien celui-ci : Jésus dit, fait, accomplit, obéit selon les ordres de son Père. Il n’est pas indépendant mais au contraire en totale communion avec Lui.

Double-conséquence

  1. Celui qui croit en Jésus est automatiquement approuvé par son Père, il passe des ténèbres du Péché à la lumière de la vie éternelle.
  2. Celui qui ne croit pas en Jésus rejette aussi son Père, il reste dans son Péché et n’a aucune illusion à se faire quant à son sort lors du jugement. 
  • Croire en Dieu ne sauve personne. Il faut avoir Jésus comme roi, c’est à dire écouter son enseignement et l’appliquer, pour être sauvé par Dieu. Ce message est très dérangeant ! Heureusement que le St Esprit est assez puissant pour que 1) nous l’acceptions et que 2) nos amis aussi ! 
  • Seigneur, aide-moi à dire clairement mais avec amour et délicatesse qu’il n’y a que la foi en Jésus qui peut sauver.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *