Passage de relais : 2 Timothée 2.8-13

Mémorisation

8 Souviens-toi de Jésus-Christ, qui s’est réveillé d’entre les morts, et qui est issu de la descendance de David, selon ma bonne nouvelle, 9 pour laquelle je supporte les souffrances, même celle d’être prisonnier comme un malfaiteur. Mais la parole de Dieu n’est pas prisonnière. 10 C’est pourquoi j’endure tout à cause de ceux qui ont été choisis, afin qu’eux aussi accèdent au salut qui est en Jésus-Christ, avec une gloire éternelle. 11 Cette parole est certaine :

si nous sommes morts avec lui,
nous vivrons aussi avec lui ;
12 si nous persévérons,
nous régnerons aussi avec lui ;
si nous le renions,
lui aussi nous reniera ;
13 si nous manquons de foi,
lui demeure digne de foi,
car il ne peut se renier lui-même.

Le vrai but

Timothée ne doit jamais perdre de vue l’objectif absolu de son ministère : qu’un maximum de personnes accèdent au Salut qui est en Jésus. 

Une autre idée de l’efficacité

Parce que Paul a mis son propre enseignement en pratique (vv.1-2), la diffusion de l’Évangile n’est pas freinée par son emprisonnement : il n’a plus qu’à encourager les ouvriers qu’il a formés !

Avec ou sans Jésus ? (11-13)

Ces 3 versets sont en fait assez simples ! Nous pouvons compter sur Jésus : si nous voulons rester fidèles, il nous récompensera, il nous soutiendra ! Par contre, si nous ne voulons pas nous appuyer sur Lui, si nous le renions, si nous n’avons pas foi en Lui, la menace de la colère de Dieu est toujours valable.

Seigneur Jésus, je veux vivre POUR toi, faire les choses AVEC toi ! Dans ta Grâce, aide-moi à te rester fidèle, à supporter d’être différent de ceux qui ne croient pas (encore) en Toi !

Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *