Romains 8.18-25 : La hotline interne

18 J’estime d’ailleurs qu’il n’y a aucune commune mesure entre les souffrances de la vie présente et la gloire qui va se révéler en nous.

19 C’est en effet cette révélation des fils de Dieu que la création attend avec un ardent désir. 20 Car la création a été soumise au pouvoir de la fragilité ; cela ne s’est pas produit de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise. Il lui a toutefois donné une espérance : 21 c’est que la création elle-même sera délivrée de la puissance de corruption qui l’asservit pour accéder à la liberté que les enfants de Dieu connaîtront dans la gloire.

22 Nous le savons bien, en effet : jusqu’à présent la création tout entière est unie dans un profond gémissement et dans les douleurs d’un enfantement. 23 Elle n’est pas seule à gémir ; car nous aussi, qui avons reçu l’Esprit comme avant-goût de la gloire, nous gémissons du fond du coeur, en attendant d’être pleinement établis dans notre condition de fils adoptifs de Dieu quand notre corps sera délivré.

24 Car nous sommes sauvés, mais c’est en espérance ; or, voir ce que l’on espère, ce n’est plus espérer ; qui, en effet, continue à espérer ce qu’il voit ? 25 Mais si nous ne voyons pas ce que nous espérons, nous l’attendons avec persévérance. 

Tension

C’est dur de vivre entre le « déjà » et le « pas encore », dur de connaître un début de perfection dans un monde, dans un corps qui ne tournent pas rond ! On aimerait bien que tout se remette en ordre au plus vite, on aimerait bien retrouver l’ambiance d’Eden, la vraie délivrance, la filiation pleine et entière, la gloire…

Un jour

Jésus reviendra, il aura tout pouvoir et il écrasera pour de bon le grand escroc qui tient le monde sous son emprise. Un jour nous ressusciterons… ainsi que la terre (21) ! Vivement ce moment, maranatha !

En attendant…

Il n’y a plus qu’à patienter avec espérance ! Et c’est là que l’Esprit Saint est encore une fois utile : en plus de nous conférer des dons utiles à l’avancement du royaume de Dieu et de nous aider à prier comme le veut le Père, il nous aide à entrevoir la gloire future, à l’espérer et à persévérer quand nous manquons de courage.

APPLICATIONS

  • Il est normal que parfois nous en ayons marre de cette vie ! Dieu le comprend. Mais il nous donne aussi les moyens de surmonter notre mal-être. Laissons son Esprit maîtriser nos émotions. Ne nous lamentons pas mais servons-le !
  • Est-il normal que nous aimions cette vie ? D’un côté « oui » car elle porte encore les marques du génie de son Créateur et il y a toujours de très belles choses observables dans la nature ou les rapports humains. Mais d’un autre côté, nous constatons que tout se détruit si facilement (1000 espèces en voie de disparition, 1 femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint, 1 enfant meurt tous les 5 jours sous les coups de ses parents), que tout est corrompu et nous pouvons légitimement espérer bien mieux. Nous ne devons pas nous contenter de notre état mais gémir de concert avec toute la Création ! Maranatha !
  • Démontrer la corruption de toute la Création ET l’espérance que nous avons en Jésus, voici les 2 faces de notre apologétique (défense de la foi).
Facebooktwittermail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *