Joël 2 v.18-27 : Dieu répond

18 Le SEIGNEUR s’est pris d’une passion jalouse pour son pays ; 
il a épargné son peuple.

19 Le SEIGNEUR a répondu ; 
il a dit à son peuple : 
Je vous envoie le blé, 
le vin et l’huile, 
et vous en serez rassasiés ; 
je ne vous livrerai plus aux outrages des nations.

20 J’éloignerai de vous celui qui vient du nord, 
je le bannirai vers une terre desséchée et dévastée, 
son avant-garde vers la mer orientale, 
et son arrière-garde vers la mer occidentale ; 
sa puanteur s’élèvera, 
son infection s’élèvera, 
car il fait de grandes choses.

21 Terre, n’aie pas peur, 
sois dans l’allégresse et réjouis-toi, 
car le SEIGNEUR fait de grandes choses !

22 Bêtes de la campagne, n’ayez pas peur, 
car les pâturages du désert reverdissent, 
car les arbres portent du fruit, 
le figuier et la vigne donnent leur richesse.

23 Et vous, fils de Sion, soyez dans l’allégresse 
et réjouissez-vous dans le SEIGNEUR, votre Dieu, 
car il vous donne la pluie d’automne salutaire, 
il fait descendre l’averse pour vous : 
pluie d’automne et pluie de printemps, comme par le passé.

24 Les aires se rempliront de blé, 
et les cuves regorgeront de vin et d’huile.

25 Je compenserai pour vous les années 
qu’ont dévorées la sauterelle, 
le grillon, le criquet et la chenille, 
ma grande armée que j’avais envoyée contre vous.

26 Vous mangerez, 
vous serez rassasiés 
et vous louerez le nom du SEIGNEUR (YHWH), votre Dieu, 
qui a agi envers vous de façon étonnante : 
plus jamais mon peuple n’aura honte.

27 Ainsi vous saurez que je suis au sein d’Israël, 
que je suis le SEIGNEUR (YHWH), votre Dieu, 
et qu’il n’y en a pas d’autre : 
plus jamais mon peuple n’aura honte.

Dieu répond à son peuple

Jusqu’ici, le peuple a été incité à se repentir, à crier à lui… Aujourd’hui, on lit : « L’Eternel répond et dit à son peuple… » (2 v.19). Dieu répond ! Et cette réponse est magnifique : presque chaque élément négatif du chapitre 1 trouve son pendant positif dans ce passage. Voici quelques exemples :

Chapitre 1Chapitre 2
Ce qu’a laissé la chenille, la sauterelle l’a dévoré; ce qu’a laissé la sauterelle, le grillon l’a dévoré; ce qu’a laissé le grillon, le criquet l’a dévoré.25 Je vous remplacerai les années qu’ont dévorées la sauterelle, le grillon, le criquet et la chenille,
En effet, un peuple est venu fondre sur mon pays. Il est puissant et innombrable.20 J’éloignerai de vous l’ennemi du nord, je le chasserai vers une terre aride et déserte,
10 Les champs sont dévastés, la terre est attristée,21 Terre, n’aie pas peur,  sois dans l’allégresse et réjouis-toi,
10car les blés sont détruits, le vin nouveau est perdu, l’huile est desséchée.19  Je vous enverrai le blé, le vin nouveau et l’huile. Vous en serez rassasiés,
12 La vigne est desséchée, le figuier flétri;  le grenadier, le palmier, le pommier, tous les arbres des champs sont desséchés.22 les arbres porteront leurs fruits, le figuier et la vigne donneront leurs richesses. 
13 Proclamez un jeûne […] Rassemblez les anciens, tous les habitants du pays, dans la maison de l’Eternel, votre Dieu, et criez à l’Eternel!23 Et vous, habitants de Sion, soyez dans l’allégresse et réjouissez-vous en l’Eternel, votre Dieu,
15 Oui, le jour de l’Eternel est proche, il vient comme une dévastation décidée par le Tout-Puissant. 18 L’Eternel aime jalousement son pays, et il épargne son peuple.
20 Les bêtes sauvages crient aussi vers toi,22 Bêtes sauvages, n’ayez pas peur,
20et le feu a dévoré les plaines du désert.33car les plaines du désert reverdiront,

Dieu répond à l’offenseur

L’ennemi « a fait de grandes choses » (v.20). Qu’à cela ne tienne, Dieu aussi « fait de grandes choses » (v.21) : il va détruire l’offenseur. Même si l’ennemi a été l’instrument du jugement de Dieu envers son peuple, il n’en est pas moins coupable du mal effectué.

Dieu répond aux moqueurs

Le texte précédent finissait par la moquerie des pays voisins : « où est leur Dieu ? ». Dieu ne va pas laisser faire : son peuple « ne sera plus jamais dans la honte » (v.26 et 27) et il ne l’exposera « plus à l’insulte parmi les nations » (v.19). Dieu rétablira la réputation de son peuple, mais surtout sa propre réputation.

 Comment ce texte peut-il nous encourager à prier ?

 On pourrait résumer le début de Joël ainsi : Les habitants de Juda ont TOUT perdu. Dieu a TOUT fait. Ils ont TOUT reçu. Le pasteur américain Randy Pope donne ce résumé de l’Evangile particulièrement utile : Nous avons TOUT perdu. Jésus a TOUT fait. Nous avons TOUT reçu. Voilà un beau rappel de la générosité de Dieu envers nous.

Facebooktwittermail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *