Joël 4 v.15-21 : Un salut plus que glorieux

15 Le soleil et la lune s’assombrissent, 
les étoiles perdent leur clarté.

16 De Sion le SEIGNEUR rugit, 
de Jérusalem il fait retentir sa voix : 
le ciel et la terre tremblent. 
Mais le SEIGNEUR est un abri pour son peuple, 
une forteresse pour les Israélites.

17 Ainsi vous saurez que je suis le SEIGNEUR (YHWH), votre Dieu, 
et que je demeure à Sion, ma montagne sacrée. 
Jérusalem sera sacrée, 
et les étrangers n’y passeront plus.

18 En ce jour-là, le jus du raisin ruissellera des montagnes, 
le lait coulera des collines, 
l’eau coulera dans tous les torrents de Juda ; 
une source sortira aussi de la maison du SEIGNEUR 
et abreuvera l’oued des Acacias.

19 L’Egypte sera dévastée ; 
Edom deviendra un désert, il sera dévasté, 
à cause de la violence faite aux fils de Juda, 
dont ils ont répandu le sang innocent sur leur terre.

20 Mais Juda sera toujours habité ; 
Jérusalem, de génération en génération.

21 Je déclare leur sang innocent 
comme je ne l’ai pas déclaré innocent ; 
et le SEIGNEUR demeurera à Sion.

Un refuge face au jugement

Joël reprend une formulation présente au chapitre 2. Pourtant, la conclusion est différente. Jugez-en vous-mêmes dans le parallèle ci-dessous :

Chapitre 2Chapitre 4 (ou 3)
10 Devant eux la terre tremble, le ciel est ébranlé, le soleil et la lune s’obscurcissent et les étoiles perdent leur éclat.15 Le soleil et la lune s’obscurcissent, et les étoiles perdent leur éclat. Le ciel et la terre sont ébranlés,
11 L’Eternel fait entendre sa voix à la tête de son armée, car son camp est immense, et celui qui accomplit sa parole est puissant.16 De Sion l’Eternel rugit, de Jérusalem il fait entendre sa voix.
Oui, le jour de l’Eternel est grand, il est terrible. Qui pourra le supporter?mais l’Eternel est un refuge pour son peuple, un abri pour les Israélites.

Il n’y a plus de suspense. Ceux qui ont placé leur confiance en l’Eternel ont désormais une assurance : il sera pour eux un refuge.

Happy end

On retrouve l’abondance annoncée au chapitre 2 pour ceux qui font partie du peuple de Dieu. Mais ici, cette abondance semble encore plus prolifique :

  • les images rappellent celles de la terre promise : le lait qui ruisselle (Exode 3 v.8), l’eau qui coule de tous les torrents (Deutéronome 8 v.7).
  • les images évoquent aussi les fleuves qui coulent du jardin d’Eden (Genèse 2 v.10)
  • les verbes donnent l’impression que c’est intarissable : « ruissellera », « coulera », « sortira » ou « jaillira »…

Cette abondance a deux prérequis :

  • Dieu doit habiter parmi son peuple (v.17 et v.21).
  • Le peuple doit être purifié. On lit en effet au v.17 que « Jérusalem sera sainte » et au v.18 qu’une « source sortira aussi de la maison de l’Eternel » (que les commentateurs associent à l’Esprit et à son action purificatrice).

Voilà une belle promesse pour conclure ce livre !

 En Jésus, Dieu habite parmi son peuple. Jésus se décrit aussi comme la source d’eau vive (Jean 7 v.37-39). Soyons reconnaissants de bénéficier dès maintenant de la générosité de Dieu grâce à Jésus.

 Jérusalem représente le lieu où Dieu habite parmi son peuple. L’image est reprise dans Apocalypse, où la nouvelle Jérusalem désigne le lieu de la vie éternelle avec Dieu. Le fleuve d’eau de la vie y sort du trône de Dieu (Apocalypse 22 v.1). Comment ces images d’abondance peuvent-elles nous aider à attendre la vie éternelle avec joie ?

Facebooktwittermail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *