Esaïe 52.13-53.12 : le 4ème chant du Serviteur


Nous sommes au VIIIème siècle avant notre ère. Le peuple de Juda est infidèle à Dieu en ne voulant pas l’écouter, lui obéir et avoir une vraie relation avec lui. Dieu prévoit donc un châtiment : les babyloniens vont envahir et déporter Juda. Mais Ésaïe annonce aussi qu’un mystérieux serviteur viendra et il sera le contraire d’Israël : fidèle, il sera un exemple, un nouveau David, un nouveau Moïse. Après 3 chants qui décrivent ce serviteur, voici le 4ème, le plus impressionnant.

I. Le texte :

13 ¶ Voici, mon serviteur prospérera ; Il montera, il s’élèvera, il s’élèvera bien haut. 14 De même qu’il a été pour plusieurs un sujet d’effroi, — Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l’homme, – 15 De même il sera pour beaucoup de peuples un sujet de joie ; Devant lui des rois fermeront la bouche ; Car ils verront ce qui ne leur avait point été raconté, Ils apprendront ce qu’ils n’avaient point entendu.1 ¶ Qui a cru à ce qui nous était annoncé ? Qui a reconnu le bras de l’Eternel ? 2 Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée ; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire. 3 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas.4 ¶ Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 5 Mais il était blessé [percé] pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. 6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie ; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. 7 Il a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent ; Il n’a point ouvert la bouche. 8 Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment ; Et parmi ceux de sa génération, qui a cru Qu’il était retranché de la terre des vivants Et frappé pour les péchés de mon peuple ? 9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu’il n’eût point commis de violence Et qu’il n’y eût point de fraude dans sa bouche.10 ¶ Il a plu à l’Eternel de le briser par la souffrance …  Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours ; Et l’œuvre de l’Eternel prospérera entre ses mains. 11 A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards ; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes, Et il se chargera de leurs iniquités. 12 C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands ; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables.

Étude du texte :

– Ce passage vous fait quelle impression ?

– Quels sont les mots que vous ne comprenez pas ?

  • fils de l’homme
  • rejeton
  • dédaigné
  • Frappé de Dieu
  • péchés
  • iniquités
  • châtiment
  • meurtrissures
  • sépulcre
  • intercéder

– Quel est le genre du texte ?

– Quelle division du texte en strophe pourrions-nous faire ?

  • 52.13-15 : L’exaltation du Serviteur
  • 53.1-3 : L’incrédulité du peuple
  • 53.4-6 : Le sens (théologique) des souffrances du Serviteur
  • 53.7-9 : La mort et l’ensevelissement du Serviteur
  • 53.10-12 : Glorification du Serviteur : le fruit du sacrifice.

a) 52.13-15 : L’exaltation du Serviteur

– Relevez les champs lexicaux :

  • prospérer, monter, élever, haut
  • défiguré, aspect, 
  • effroit, joie
  • voir, entendre, apprendre, raconter

– Relevez les oppositions d’idées :

  • => v13: élévation, v14 : rejeté
  • => effroit et joie v14 et 15a
  • => v15b

– Relevez les temps :

  • => v13 : futur
  • => v14 : passé composé
  • => v15 : alternance passé composé et futur

– À ce stade, que comprend-on du destin de ce serviteur ?

b) 53.1-3 : l’incrédulité du peuple

  • Relevez les qualificatifs concernant le Serviteur.
  • Pour quelle raison est-ce qu’il y a les deux questions du v1 ?
  • D’après cette strophe, pourquoi n’a-t-il pas été accueilli ?
  • Que savez-vous sur ce que les juifs attendaient de ce Serviteur ?
  • Quel est le but d’Ésaïe dans cette strophe ? 

c) 53.4-6 : Le sens des souffrances du Serviteur

– Dans les qualificatifs du Serviteur relevés plus haut, lequel est repris ?

– Dans l’ordre chronologique, dans quel ordre se passent les choses ? (il faut s’aider du temps des verbes)

  1. Nous étions tous errants […] chacun suivait sa propre voie
  2. Le Serviteur a souffert
  3. L’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous

– Qui a subi toutes les souffrances ? Pour le compte de qui ?

– Comment la structure insiste-t-elle sur cette opposition ?

– Qu’est-ce qui relie la 1ère moitié du verset 6 avec la 2e ? (rappelez-vous de les définitions du péché et de l’iniquité)

– Qu’a donc fait le Serviteur ? Quel sens ont ses souffrances ?

– Quels sont les points communs entre le Serviteur et l’agneau de la Pâque ? (Il prend les péchés et meurt à la place des adorateurs)

d) 53.7-9 : La mort et l’ensevelissement du Serviteur

– Relevez les champs lexicaux

  • silence : muet, ne pas ouvrir la bouche, 
  • souffrance : maltraité, opprimé, mené à la boucherie, tondre, angoisse, retranché de la terre des vivant, frappé,
  • Culpabilité/jugement/justice : point commis de violence, pas de fraude dans sa bouche, châtiment.

– Qu’est-il dit sur le Serviteur ?

  • juste, sans péché
  • silencieux lorsqu’on le frappe et l’accuse injustement
  • enterré dans un tombeau.

– Comment qualifier l’action du Serviteur ?

e) 53.10-12 : Glorification du Serviteur : Le fruit

  • Qui dit quoi ?
  • Qui a eu l’idée de ce sacrifice ?
  • À quoi renvoi le verset 10a ?
  • Quels sont les temps utilisés ?
  • v10a passé composé
  • v10b-12a futur
  • v12b passé composé
  • Dans quel ordre se passent les choses ?
  • Qu’est-ce qui va arriver au Serviteur une fois qu’il aura livré sa vie ?
  • Il verra une postérité et prolongera ses jours
  • L’œuvre de l’Eternel prospérera entre ses mains
  • Il rassasiera ses regards

  • Finalement, il est mort ou pas ce serviteur ?
  • Selon ces versets pour quelle raison le Serviteur s’est-il sacrifié ? Est-ce que ça a fonctionné ?
  • Comment une défaite peut-elle devenir un succès ?

Interprétation du chant du Serviteur

  • Dieu aurait pu envoyer un libérateur militaire mais il envoie un libérateur spirituel. Pourquoi ?
  • Quels sont les points communs entre le Serviteur et Jésus ?
  • Jésus était normal
  • Jésus a été rejeté par tous
  • Le peuple a été incrédule
  • Jésus a guéri et délivré des gens qui souffraient
  • Jésus a été méprisé, il a souffert, accusé injustement, resté silencieux, il s’est laissé faire
  • Jésus a été mis au tombeau
  • Jésus est ressuscité
  • L’oeuvre de Jésus a été prolongée par ses apôtres (sa descendance)
  • Jésus jouis du fruit de son sacrifice : des personnes de toutes langues changent de vie pour le suivre
  • Depuis 2000 ans, des rois se sont prosternés devant lui

Applications

  • Trouvez-vous facile d’être sauvés par l’action de quelqu’un d’autre ? Pourquoi ?
  • Quelle est la réponse logique peut-on avoir face à quelqu’un qui meurt pour nous sauver ?
Facebooktwittermail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *