Top 5 des passages avec des trucs qui font un peu flipper

Vous aimez les films de Science-fiction ? Vous aimez les histoires étranges qu’on raconte la nuit dans les bois autour d’un feu et qui donnent le frisson ? Alors ces 5 passages bibliques sont faits pour vous !

N°5 – Même mort il fait des miracles (2 Rois 13)

C’est un fait aussi inéluctable qu’injuste : les hommes de Dieu finissent par mourir (sauf Hénoch et Élie). Mais même morts, certains comme Élisée peuvent encore avoir une certaine utilité. Alors qu’il reposait dans son tombeau depuis un an, on s’est aperçu que ses os avaient encore de bons restes ! Imaginez la scène : pendant une cérémonie d’enterrement, un peuple ennemi arrive pour tout casser. Pour ne pas ajouter plus de morts à l’événement, il faut déguerpir au plus vite… mais que faire du défunt ? On le met vite fait dans le tombeau d’à côté. Coup de chance, le voisin était un des prophètes les plus puissants ayant foulé cette terre : dès que le cadavre touche les os d’Élisée, il ressuscite ! La suite ne le dit pas mais on imagine qu’il est parti en courant avec les autres. On espère qu’il ne s’est pas fait (re)tuer par les ennemis car c’est toujours important de bien profiter de sa seconde vie.

N°4 – La malédiction de l’Arche (1 Samuel 5)

Les philistins sont contents car ils ont battu Israël et se sont emparés de son objet sacré le plus précieux : le coffre de l’Alliance ! Est-ce la preuve éclatante que Dagôn, le chef de leur panthéon, est plus puissant que YHWH, le Dieu unique des hébreux ? Rien n’est moins sûr et la suite de l’histoire le prouve. Alors qu’ils choisissent d’entreposer leur précieux butin dans le temple de leur dieu, les phénomènes étranges et effrayants commencent. Le 1er survient dès le lendemain quand les prêtres de Dagôn découvrent que la statue de leur dieu est tombée de son piédestale et semble se prosterner devant l’Arche de l’Alliance ! L’expérience se renouvelle et même s’amplifie le lendemain après que les prêtres avaient remis la statue de Dagôn à sa place : cette fois-ci elle est à terre mais sa tête et ses mains se sont désolidarisées de son tronc. Ensuite, le peuple de la ville est atteint de tumeurs et d’une invasion de rats (probablement une épidémie de peste bubonique). On décide donc de transférer l’Arche de Dieu dans une autre ville philistine… mais le fléau est exporté avec elle ! Finalement, les philistins font le rapport entre cette peste qui les accable et les fléaux d’Égypte alors ils décident de renvoyer l’arche en Israël en prenant bien soin de faire les offrandes nécessaires pour que Dieu (le seul, le vrai) ne les châtie plus : 5 rats et 5 tumeurs en or ! C’est comme si pendant ces 7 mois d’événements paranormaux, Dieu avait voulu envoyer un message à ces païens… mais lequel ? (personnellement je cherche toujours)

N°3 – Les exorcistes du dimanche (Actes 19.11-20)

La grande naïveté des humains, c’est de mettre leur foi dans des formules magiques. Les 7 fils de Scéva voulaient avoir les mêmes “pouvoirs” que Paul qui accomplissait des miracles très impressionnants. Ils ont commencé par observer et se sont aperçus que l’apôtre invoquait Jésus pour guérir ou chasser des démons. Ils ont donc cru qu’il leur suffirait de dire les mêmes paroles que Paul pour jouir de la même puissance que lui. Vient la phase d’expérimentation : ils trouvent un pauvre homme tourmenté par un esprit maléfique, il tente alors la phrase magique “Par Jésus, celui que Paul proclame, sors de cet homme !” Mais c’était oublier que dans le monde spirituel comme dans le monde matériel tout est affaires de relations. Le démon leur répond alors “Jésus, je le connais, et je sais bien qui est Paul ; mais vous, qui êtes-vous ?” et soudain son hôte (aka le démonisé) se jette sur eux pour les DÉ-FON-CER ! Un gars qui en démonte 7 à lui tout seul, ça a fait un certain bruit dans la région. Tout le monde a ainsi compris que c’est la relation personnelle avec Jésus qui compte, c’est elle qui libère et c’est bien sûr elle qui permet à Paul de faire des miracles. Les formules magiques ne servent à rien, du coup les gens de la région sont venus brûler leurs grimoires et ont renoncé à leurs pratiques occultes pour mettre leur foi en Jésus. Cette révolution spirituelle dans la province d’Éphèse a été tellement marquante que, finalement, on ne sait pas que ce que sont devenus le démonisé et les 7 fils de Scéva !

N°2 – Conversation d’outre-tombe (1 Samuel 28)

C’est une histoire très troublante car Dieu semble utiliser un moyen qu’il interdit dans la loi de Moïse : la nécromancie. Il faut dire que le personnage principal n’est pas n’importe qui ! Le roi Saül est un homme plein de bonne volonté mais qui cède trop souvent à la panique quand les circonstances deviennent floues. Et tout le monde sait que la panique conduit rarement à faire des choses judicieuses. Jusqu’ici, le 1er roi d’Israël a désobéi 2 fois à Dieu : en faisant lui-même un sacrifice (par peur de l’impatience de ses propres soldats) et en conservant une partie d’un butin de guerre (pour satisfaire ses soldats). Après cela, Dieu a dit explicitement qu’il rejetait Saül. Mais là encore Saül a paniqué et a cherché à tuer David que Dieu avait désigné comme son successeur. Dans notre épisode, Saül doit faire la guerre contre les philistins et il n’est pas rassuré car les ennemis sont nombreux, Samuel est mort, David est en fuite et il a beau interroger l’Éternel par les moyens habituels à propos de l’issue du combat, celui-ci ne lui répond pas (en même temps c’est logique car il l’a rejeté !). Alors, sous le coup de la trouille, Saül va avoir une idée magnifiquement stupide : poser ses questions à feu Samuel via une medium. C’est interdit par Dieu, il le sait pertinemment… puisque que, étant probablement dans un bon jour, il avait auparavant viré du pays tous ceux qui pratiquaient l’occultisme. Le voilà donc, ridicule, à chercher une nécromancienne qui se cache de son propre décret ! On finit par lui en trouver une mais la séance va être pleine de surprises pour le lecteur : contre toute attente, le défunt Samuel est effectivement contacté mais ses paroles ne vont pas du tout plaire au roi. Il lui confirme d’abord que s’il n’arrive pas à avoir une réponse de Dieu c’est parce que celui-ci l’a rejeté et donc qu’en plus d’être dramatiquement stupide cette séance de spiritisme était parfaitement inutile ! Mais comme s’il ne voulait pas avoir fait le voyage pour rien, le prophète lui apprend tout de même que le lendemain il sera tué sur le champ de bataille. Autant dire que Saül, arrivé effrayé, repart terrorisé !


N°1 – Tout se déchaîne ! (Matthieu 27.45-54)

Les juifs et les romains croyaient se débarrasser d’un excentrique un peu grande gueule mais une fois cloué sur la croix, il s’est passé des trucs vraiment bizarres. D’abord, trois heures de ténèbres ! Une éclipse de soleil ? Elle est vraiment très longue alors ! C’est comme si un événement cosmique était en train de se produire pendant l’agonie de Jésus. Ensuite, le voile du temple qui marque la limite entre le monde des humains et celui de Dieu se déchire. Comme si ce qui était le plus sacré (Dieu par exemple) touchait ce qu’il y avait de plus impur (la mort par exemple) et rendait toute distinction sacré/profane obsolète. Mais ça ne s’arrête pas là. Maintenant un tremblement de terre ! Cet enchaînement d’événements impressionnants commence à devenir très suspect. Mais le summum de tout cela, c’est un authentique lâcher de ressuscités : Alors que Jésus vient de mourir, eux sortent de leur tombeau et se baladent dans la ville. Comme pour pointer la conséquence de la mort de Jésus : la mort de la mort, la possibilité pour les enfants de Dieu d’échapper à la malédiction d’Adam s’ils mettent leur foi en Jésus. Si ces résurrections sont signes d’espérance, il ne faut probablement pas imaginer des scènes à la Walking dead mais plutôt des retrouvailles familiales complètement surréalistes : “Oh Papi ! Qu’est-ce que tu fais là ? T’es mort depuis 3 jours !” Devant cette atmosphère cataclysmique, l’évangéliste laisse un païen, un soldat romain, en tirer la seule conclusion logique : “cet homme était vraiment le Fils de Dieu !”

Facebooktwittermail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *