Intouchable David VI : Quand ça veut pas, ça veut pas !

1 Samuel 19.1 Saül se mit à parler ouvertement à son fils Jonathan et à tous ses ministres de faire mourir David, mais Jonathan était très attaché à David. 2 Il le prévint :

– Mon père Saül cherche à te faire mourir. Sois donc sur tes gardes demain matin ! Ne te montre pas, tiens-toi caché ! 3 Je sortirai en compagnie de mon père et nous passerons dans le champ où tu seras caché. Je parlerai de toi à mon père, je verrai ce qu’il en est et je te le ferai savoir.

4 Jonathan fit l’éloge de David à son père, puis il ajouta :

– Que le roi ne se rende donc pas coupable à l’égard de son serviteur David, car il n’a commis aucune faute envers toi. Au contraire, ses services t’ont toujours été très utiles. 5 Il a risqué sa vie pour tuer le Philistin, et ce jour-là, l’Éternel a accordé une grande délivrance à tout Israël. Tu l’as vu et tu t’en es réjoui. Alors pourquoi commettrais-tu un péché en versant le sang d’un innocent, en faisant mourir David sans raison ?

6 Saül écouta les arguments de Jonathan et il fit ce serment :

– Aussi vrai que l’Éternel est vivant, David ne sera pas mis à mort !

7 Alors Jonathan appela David et lui rapporta toute la conversation, puis il le conduisit auprès du roi où David reprit sa place comme par le passé.

8 La guerre ayant recommencé avec les Philistins, David les attaqua et leur infligea une grande défaite, les mettant en fuite devant lui.

9 Le mauvais esprit venu de l’Éternel tourmenta de nouveau Saül. Il était assis dans sa maison, sa lance à la main tandis que David jouait de son instrument 10 quand, soudain, Saül tenta de le clouer contre la paroi avec sa lance, mais David esquiva le coup et la lance se planta dans le mur. David s’enfuit et réussit à s’échapper dans la nuit.

11 Saül envoya des hommes dans la maison de David pour s’assurer de lui et le faire mourir le lendemain matin, mais Mikal la femme de David prévint son mari :

– Si tu ne t’enfuis pas avant le jour, lui dit-elle, tu es un homme mort !

12 Elle l’aida à descendre par la fenêtre. Ainsi il prit la fuite et s’échappa. 13 Mikal prit ensuite l’idole domestique et la plaça dans le lit ; elle mit un coussin en poils de chèvres à l’endroit de la tête et recouvrit le tout d’un vêtement. 14 Lorsque les hommes envoyés par Saül pour arrêter David arrivèrent, elle leur dit :

– Il est malade.

15 Saül les renvoya avec l’ordre de voir David et de le lui amener dans son lit, pour qu’il puisse le mettre à mort. 16 Les hommes retournèrent dans la maison de David et ils découvrirent qu’il n’y avait dans le lit qu’une idole et un coussin en peau de chèvre à l’endroit de la tête. 17 Alors Saül demanda à Mikal :

– Pourquoi m’as-tu ainsi trompé et as-tu aidé mon ennemi à s’échapper ? Mikal lui répondit :

– C’est lui qui m’a dit : « Laisse-moi fuir, sinon je te tuerai. »18 Pendant ce temps, David, qui s’était échappé et fuyait, alla se réfugier chez Samuel à Rama et lui raconta tout ce que Saül avait fait. Alors ils allèrent ensemble s’installer dans la communauté des prophètes. 19 On le rapporta à Saül en disant :

– David se trouve à la communauté des prophètes près de Rama.

20 Saül envoya des hommes pour l’arrêter, mais à leur arrivée, ils trouvèrent toute la communauté des prophètes dans un état d’exaltation et Samuel se tenait debout, à leur tête. Alors l’Esprit de Dieu vint sur les envoyés de Saül qui entrèrent eux aussi dans un tel état. 21 On vint le rapporter à Saül qui envoya d’autres émissaires ; mais eux aussi entrèrent dans un état d’exaltation. Un troisième groupe envoyé par Saül entra également dans un tel état.

22 Alors Saül se rendit lui-même à Rama. Arrivé à la grande citerne à Sékou, il demanda :

– Où sont Samuel et David ?

On lui répondit :

– Ils sont à la communauté des prophètes près de Rama.

23 Pendant qu’il se rendait là-bas, l’Esprit de Dieu le saisit à son tour, et il continua son chemin dans un état d’exaltation jusqu’à son arrivée à la communauté des prophètes près de Rama. 24 Là, il ôta comme les autres ses vêtements et resta dans un état d’exaltation devant Samuel ; puis il s’effondra et resta à terre prostré, dévêtu, tout ce jour-là et toute la nuit suivante, revêtu de ses seuls habits de dessous. C’est pourquoi on dit : – Saül est-il aussi parmi les prophètes ?

Saül est résolu

Il n’y a plus de doutes à avoir : Saül veut la peau de David. Même s’il peut encore être convaincu par les arguments rationnels de son fils, il n’arrive pas à tenir sa promesse tant la jalousie le ronge. Il est maintenant déterminé à supprimer celui qu’il appelle maintenant son « ennemi ». C’est une nouvelle section qui va s’ouvrir : la course-poursuite entre les hommes de Saül et ceux de David.

Sous protection

Une fois de plus, les enfants de Saül sont du côté de David, cette fois-ci jusqu’à lui sauver la vie : Jonathan arrache un serment solennel à son père et Mikal utilise plusieurs subterfuges pour donner le temps à son mari de fuir. Jusque là, Dieu utilise des moyens humains mais quand David arrive auprès de Samuel les choses changent ! Pas moins de trois troupes vont faire le voyage à Rama pour arrêter David mais l’Esprit de Dieu les stoppe net. La quatrième fois, c’est Saül lui-même qui va connaître la transe ; une transe qui va dompter son orgueil en le laissant hagard pendant 24h. Va-t-il enfin comprendre qu’il ne pourra jamais tuer David, le nouveau protégé du Seigneur ? La réponse est « non ». Malgré ses échecs pathétiques (qui vont continuer dans les chapitres suivants), son Mal intérieur est au commande. Il le mènera vers une perte complète. Quant à David, toutes les circonstances contraires ne suffiront jamais à l’empêcher d’accéder au trône… car il est le nouveau Messie choisi par Dieu.

La boucle est bouclée (24)

Ce n’est pas la première fois que l’on rencontre dans 1 Samuel le proverbe « Saül est-il aussi parmi les prophètes ? ». Au chapitre 10, Saül entre une première fois en transe après que Samuel l’a oint pour être le premier roi d’Israël et l’auteur nous dit que c’est déjà à ce moment-là qu’on forge l’expression « Saül est-il aussi parmi les prophètes ? ». À partir de là, nous pourrions perdre notre temps à nous demander quand on a réellement commencé à poser cette question mais il faut surtout remarquer que ces deux situations similaires sont avant tout des marqueurs. La première fois que Saül fait partie des prophètes c’est quand Dieu va se servir de lui, la seconde (et dernière) fois c’est quand Dieu lui fait atteindre le point de non-retour en voulant à tout prix la mort du nouveau Messie (David qui n’est d’ailleurs jamais entré en transe jusqu’ici). Mais on pourrait se poser une question : Y a-t-il un risque pour David de finir comme Saül ? S’il reste fidèle à l’Éternel en restant son serviteur dévoué, la réponse est « non » ! Même quand il se rendra coupable d’adultère et d’assassinat, David se repentira et ne perdra jamais de vue qu’il doit tout à l’Éternel. 

Sentiments mitigés

Ce passage est encourageant car il montre que Dieu est capable de transformer 4 commandos de la mort en groupes d’adorateurs montrant, en cela, qu’il a le contrôle total de la situation. Mais ce retournement de situation rend aussi perplexe car s’il sauve la peau de David, il ne change pas l’attitude de coeur de Saül. Le plan de Dieu est tellement mystérieux pour nous ! Certains sont protégés coûte que coûte, d’autres s’endurcissent tout aussi sûrement. Du début à la fin de la Bible, Dieu fait ce qu’il veut en sauvant des gens peu recommandables comme Saul/Paul et en laissant dans l’incrédulité des personnes témoins de miracles comme les chefs religieux de l’époque de Jésus. Nous ne comprenons pas tout, certes ! Mais nous savons que le Seigneur est parfait et qu’il sait ce qu’il fait alors comme nous ne connaissons pas la fin de l’histoire nous pouvons simplement intercéder pour ceux qui nous entourent et obéir à notre vocation de témoignage. Chacun son boulot, le nôtre n’est pas de tout comprendre ! Nous pouvons par contre nous réjouir que nos noms soient inscrits dans le livre de vie et que personne (ni rien) ne puisse nous arracher de la main du Seigneur. 

→ « L’Éternel a tout fait pour un but, même le méchant pour le jour du malheur. » Proverbes 16.4

→ « Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront et personne ne pourra les arracher de ma main. Mon Père qui me les a données est plus grand que tous, et personne ne peut arracher qui que ce soit de la main de mon Père. » Jean 10.27-29

→ Si le Seigneur contrôle toutes les circonstances de notre vie, pourquoi ne prenons-nous pas plus de risques pour que son royaume avance ? La réponse est que, souvent, nous voulons simplement éviter d’avoir des problèmes. Pourtant c’est précisément en obéissant à notre mission et en nous mettant en danger que nous verront Dieu agir puissamment ! Alors qu’attendons-nous pour nous lancer dans l’aventure et voir des vies transformées ?

→ Seigneur, je veux avoir le zèle de David pour la gloire et ton nom et non la trouille permanente de Saül pour sa réputation. J’ai besoin de l’aide de ton Esprit Saint pour te faire confiance et briller tel un flambeau dans ce monde de ténèbres. Fais de moi ton témoin !

Facebooktwittermail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.