Éphésiens 5.17-6.9 : Modèles relationnels pour montrer Christ

Accroche :

Que pensez-vous du mariage, à quoi ça sert selon vous ?

Pensez-vous que votre présence dans votre famille a un but précis ?

Comment êtes-vous dans vos relations au lycée (avec les profs, le personnel, les autres lycéens qui ne font pas partie de vos amis?)

Lire le texte

Précisions de contexte:

La société gréco-romaine s’organisait selon un “code domestique” très hiérarchisé qui distinguait trois grandes sortes de relations: maris et femmes, parents et enfants, maîtres et esclaves. On estimait que la structure  et la stabilité de la société reposait sur celles de la famille. Aussi, les respecter était la manière admise par tous comme juste pour gérer une maison. 

Dans ce passage les femmes sont appelées à respecter l’ordre social établi et les hommes à aimer et respecter les femmes comme s’il s’agissait d’eux-mêmes: attention donc à ne pas confondre le rapport hiérarchique décrit dans ce texte et les rapports de domination emprunts d’injustice que nous pouvons constater dans la société. 

Dans le monde gréco-romain, l’esclavage était considéré comme une nécessité économique et pratique, qui faisait partie intégrante de l’existence. La Bible contient des instructions pour une bonne approche des réalités sociales. Leur objectif n’est pas de condamner ou de défendre de telles pratiques, mais de montrer comment aborder les situations concrètes de façon appropriée aux yeux de Dieu. Paul ne prône pas un soulèvement contre l’ordre social. Mais il enseigne qu’esclaves comme maîtres sont tous soumis au même Dieu et devront Lui rendre des comptes. Il précise aussi que les maîtres doivent traiter les esclaves de la même manière que les esclaves doivent traiter leurs maîtres. Révolutionnaire, non ?!

En bref, Le Nouveau Testament se distingue des codes domestiques de son époque par le fait qu’il met l’accent sur les responsabilités des membres considérés comme les plus forts de la société de l’époque à savoir les maris, les parents et les maîtres.

Observation : Interview des Éphésiens

Mettez-vous en petits groupes. Chacun doit s’imaginer à la place d’une personne extérieure à l’église d’Ephèse, vous pouvez prendre le rôle que vous voulez : un esclave, un maître, une femme, un homme…. Suite à la réception de cette lettre, vous constatez que les membres de l’église commencent à changer d’attitude et de façon de penser. Imaginez votre réaction en voyant cela puis jouez votre rôle comme si on vous interviewait. 

Cœur du passage

 V5.17-21 : rempli de L’Esprit pour encourager et se soumettre à l’autre

  • Au v.17 on aborde une partie qui va évoquer le plan de Dieu pour nous : «mais comprenez ce que le Seigneur attend de vous ». Selon le texte, quelles sont les conséquences d’être rempli de l’Esprit ?
    S’encourager les uns les autres, remercier Dieu et se soumettre les uns aux autres
  • Qu’est-ce que vous pensez de ce plan que Paul annonce ?
    Joyeux, ça impacte tout le monde.

 V5.22-33 : le couple la soumission un mystère qui révèle l’évangile

  • Que doit faire la femme? A quoi cela est-il comparé ?
    Elle doit se soumettre à son mari comme l’Église se soumet à Christ. Le mari est le chef de la femme.
  • Comment l’Église se soumet-elle à Christ ?
    l’Église lui fait confiance et le met en priorité par rapport à son égo. “Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même” Matt 16.24
  • Quel genre de chef est le Christ pour l’Église? Il a donné sa vie pour l’Église, il l’a enseignée, il ne s’est pas estimé supérieur (réf Eph avant). En quoi l’exemple de Christ met au défi l’homme quant au couple ?
  • Dans quels buts l’image du corps est-elle utilisée ? A qui s’adressent les enseignements à en tirer et quels sont-ils ? 
    v.23 : à la femme, pour lui montrer qu’elle est liée à son mari (comme le corps appartient à la tête). v28, 29 et 30: à  l’homme, pour lui montrer qu’il doit respecter sa femme et comment l’aimer. (Image de son propre corps). Non seulement il doit l’aimer au point d’être prêt à donner sa vie pour elle, mais aussi il doit prendre soin d’elle chaque jour, tout comme on pourrait prendre soin de notre corps. Ce n’est pas seulement en cas de danger, c’est une vie de tous les jours.
  • Les v.26 et v.27 sont un peu étranges. Veulent-ils dire que c’est l’homme qui va rendre la femme sans défauts et sans tâches ? Si  ce n’est pas le cas, pourquoi ? En quoi ce qu’on a vu dans les chapitres précédents pourrait nous montrer que ce n’est pas cela ? La Bible ne se contredit pas, or dans les chap précédents on a vu qu’on ne pouvait pas se sauver soi-même, donc on peut pas sauver les autres non plus. C’est Christ qui sauve. Ce passage veut dire que Le mari doit aimer sa femme du même amour que Jésus a aimé son église: il a donné sa vie pour elle. Cet amour peut se traduire par le fait d’aider sa femme a être digne devant le Seigneur en l’encourageant à s’approcher de Dieu.
    En Orient, la fiancée était baignée et parée avant le mariage (Ez 16.9). Cette image fait probablement référence à l’oeuvre de purification initiale accomplie par Dieu (Tt 3.5).
  • En quoi le commandement principal de ce chapitre, « Soumettez-vous les uns aux autres », concerne-t-il donc aussi l’homme ?
    Pour prendre soin de la femme, l’homme ne doit pas faire passer ses intérêts en premier mais ceux de la femme.  
  • . Pourquoi Paul fait-il un lien entre le couple, la relation de Christ et de l’Église et le fait que c’est “un mystère” ? A quoi se référait le “mystère” dont nous avons déjà parlé dans le début de cette lettre ? (chap3 1-13 particulièrement v10) ?
    On avait dit dans les chapitres précédents que le plan de Dieu était un mystère qui avait été révélé. Ce mystère concernait l’évangile: le fait que Dieu avait prévu bien à l’avance de sauver les hommes de leurs péchés pour les rassembler, les réunir et leur donner la paix. 
    Une particularité de ce mystère c’est qu’il continue d’être transmis et expliqué par les apôtres et par les croyants. Donc quand Paul parle de “mystère” pour se référer à la relation entre l’homme et la femme et qu’il compare cela à la relation entre Christ et l’Eglise, il veut surement montrer que le mariage tel que décrit ici,  peut être une image terrestre de l’amour de Christ pour ceux choisissent de le suivre, de se “soumettre” à lui.
  • Quel est le but du mariage selon Paul ? Quelle est la limite de ce précepte? Quelle condition majeure doit être remplie ?

 V6.1-9 : Soumettez-vous les uns les autres parce que Christ est votre chef

  • Quel était le rapport parents /enfants au 1er siècle ? 
  • A quoi Paul fait-il référence quand il dit “c’est le premier commandement avec une promesse” et pourquoi ?
    Il fait référence à l’un des dix commandements (Ex20.12 et Dt 5.16). Il rappelle la base de ce commandement : après avoir respecté Dieu, tu dois respecter tes parents et cela te fera vivre plus longtemps. 
  • Quels sont les devoirs de part et d’autre ? Pourquoi le v.4 est-il révolutionnaire ? En quoi la Foi en Jésus et une pensée renouvelée ont-elles une implication dans la vie familiale ?
  • Quelle était la condition des esclaves dans l’empire romain ? En quoi cette dernière partie est-elle la plus révolutionnaire des 3 ? Qu’est-ce qui va changer dans la pensée d’un esclave chrétien ? D’un maître chrétien ?
  • Pour conclure, qu’est-ce qu’une pensée renouvelée va produire chez le chrétien dans tous les aspects de la vie ?
    La vie par l’Esprit s’exprime de façon communautaire. Quand on vit par l’Esprit, les relations doivent être différentes de celles du monde. Avoir une  pensée renouvelée c’est se soumettre les uns aux autres pour s’encourager et parler du mystère. Au final le mariage sera un témoignage pour les nations, la famille sera un exemple de comment suivre Dieu, et le travail sera une occasion de manifester qui est-ce qu’on respecte le plus (Dieu notre maître)

Applications

  • D’après ce texte, le but des relations pour les Éphésiens est de montrer Dieu. Pour vous, quel est le but de vos relations? 
  • A quoi ressemblerait la société si tout le monde agissait comme Paul le conseille?
  • Si vous êtes chrétien, pensez-vous que vos relations reflètent Dieu ?  Oui / non ? Comment ? Pourquoi?
    • Est-ce que je suis en couple ou aimerais l’être ? Si oui, mon couple reflète-t-il ou reflèterait-il le mystère de l’Évangile ?
    • Est-ce que mes relations familiales sont un exemple de comment suivre Dieu?
    • Est-ce que mes relations et mon comportement au lycée, montrent qui est-ce que je respecte le plus ? (Dieu le maître) 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *