Éphésiens

Cette lettre, avec Philippiens, Colossiens et Philémon, constitue un groupe qu’on appelle « les épîtres de la captivité », car toutes les quatre auraient été écrites à Rome lorsque Paul y était prisonnier, comme cela est décrit dans Actes 28.16, 30 et 31. Les mots « à Éphèse » (1.1) n’apparaissent pas dans un certain nombre de manuscrits importants, et cela laisse supposer que cette lettre n’a pas été adressée uniquement à Éphèse, mais à toutes les églises de les vallées du Méandre et du Lykos, dont l’église d’Éphèse était la plus importante.

Le plan de Dieu depuis la fondation du monde a été de se constituer un peuple à lui. Mais l’humanité est tombée dans le péché et la mort, et ce n’est qu’avec la venue de Christ qu’il a été révélé que le plan de Dieu devait s’accomplir au travers de la constitution d’une nouvelle humanité en Christ : une humanité formée à la fois de juifs et de païens, réconciliés avec Dieu et entre eux grâce au sang de la croix, pour être la demeure du Saint-Esprit. Cet « homme nouveau » est constitué de la communauté entière des rachetés dont Christ est le chef, en opposition au « vieil homme » dont le chef est Adam, et qui est sous la domination du monde, du diable et de la chair, et par conséquent sujet à la condamnation divine.

La nouvelle humanité en Christ, tel est le thème de la lettre. La doctrine du salut individuel par la foi, telle qu’elle est exposée dans Romains et dans Galates, a ici moins de relief, et l’apôtre préfère s’étendre davantage sur les aspects collectifs du salut, selon l’image de l’Église comme corps du Christ, ainsi que sur la vision de l’unité finale de toutes choses en lui.

 

Plan

Thème général : la nouvelle humanité en Christ.

1-3 Le plan de Dieu concernant son peuple.

4.1-6.9 La conduite qui convient aux chrétiens :

4.1-5.21 dans les rapports avec les croyants et avec le monde,

5.22-6.9 dans la vie familiale.

6.10-18 Conflit avec les forces du mal.

6.19-24 Requête personnelle et bénédiction.

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *