Éthique en image (2) : L’éthique de l’Ancien Testament comme réponse au Péché

Dans l’article précédent, nous avons vu les trois principaux paramètres de l’éthique du peuple de l’Ancienne Alliance. Aujourd’hui, nous les reprenons pour les placer dans le cadre plus global du monde créé.

Le schéma que vous pourrez admirer ci-desssous ainsi que son explication sont tirés de l’excellent livre de Christopher Wright L’éthique & l’Ancien Testament.

 

 

Avant Moïse, l’Humanité qui s’était révoltée contre Dieu vivait sur une terre frappée par la malédiction. Israël fut rachetée et vécut dans un pays que Dieu avait promis de bénir. Il faut noter que Dieu a choisi la nation d’Israël pour le bien des autres nations ; il a voulu que sa structure sociale contribue à la communication de son message théologie : être une “lumière des nations”.

Il semble donc justifié de prendre les lois et les institutions sociales et économiques d’Israël (base du triangle intérieur) comme modèles pour notre propre démarche éthique dans le cadre plus large de nos sociétés modernes (base du triangle extérieur).

Dans la sphère économique, les modèles de l’Ancien Testament livrent des objectifs à atteindre qui n’exigent pas une transposition littérale des pratiques de l’Israël ancien dans la société du XXIème siècle. Mais en même temps, cette approche paradigmatique oblige à sonder sérieusement les textes afin de bien discerner les modèles à appliquer.

 

La prochaine fois, nous verrons comment  l’éthique de l’Ancien Testament peut être comprise comme une préfiguration du Royaume de Jésus.

 

 

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *