Les deux cheminements opposés d’Éphésiens 4 en image

La lettre aux chrétiens d’Éphèse joue beaucoup sur les oppositions symétriques. Ces contrastes ont l’avantage d’être très marquants pour des lecteurs… mais aussi très visuels. Voici donc, sous vos yeux ébahis, un premier schéma qui résume 18 versets !

 

Il est conseillé de lire le passage biblique (en version Semeur) qui sera résumé par l’image ci-dessous  :

 

Voici donc ce que je vous dis, ce que je vous déclare au nom du Seigneur : vous ne devez plus vivre comme les païens, qui suivent leurs pensées vides de sens. Ils ont, en effet, l’intelligence obscurcie et sont étrangers à la vie que Dieu donne, à cause de l’ignorance qui est en eux et qui provient de l’endurcissement de leur coeur. Ayant perdu tout sens moral, ils se sont livrés à l’inconduite pour se jeter avec frénésie dans toutes sortes de vices.

Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris ce que signifie pour vous le Christ, puisque vous avez compris ce qu’il est et qu’on vous a enseigné, à vous qui êtes chrétiens, ce qui est conforme à la vérité qui est en Jésus. Cela consiste à vous débarrasser de votre ancienne manière de vivre, celle de l’homme que vous étiez autrefois, et que les désirs trompeurs mènent à la ruine, à être renouvelés par le changement de ce qui oriente votre pensée, et à vous revêtir de l’homme nouveau, créé conformément à la pensée de Dieu, pour mener la vie juste et sainte que produit la vérité.

Éphésiens 4.17-24

Le but de l’apôtre Paul est d’appuyer sur le fait que les disciples de Jésus ont changé d’ADN, qu’ils ont pris une trajectoire radicalement différente du reste de l’humanité.

 

cheminement-ephesiens

 

Vous remarquerez que dans la description de Paul, il n’y a pas de juste milieu… et c’est tout à fait normal car soit on est chrétien, soit on ne l’est pas ! Cependant, même s’il n’existe pas de position médiane, n’oublions pas qu’il s’agit d’un processus qui ne va pas à la même vitesse selon les personnes. Il n’empêche qu’il faut être engagé sur la bonne pente.

 

Bien sûr, des cheminements spirituels différents entraînent des comportements tout aussi antinomiques. C’est ce que nous verrons très bientôt avec un second schéma.

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *