1 Samuel 26 – Course poursuite (5)

Vol de nuit

Déjà vu ?

Si vous ne souffrez pas d’amnésie, vous avez sans doute remarqué que cet épisode ressemble fort à celui d’avant-hier. Mais il y a quand même quelques différences notables :

Occasion provoquée

Alors qu’au chapitre 24 c’est « fortuitement » que David avait l’occasion de régler son compte à Saül, ici c’est de sa vraie initiative qu’un raid spécial est organisé. Cela commence par des espions et ça finit par un vol très osé.

Abner a les nerfs

Comme s’il voulait encore plus appuyer sur le fait qu’il ne veut pas faire de mal au roi, David prend pour cible sa garde rapprochée. Normalement Saül devrait être mort, « cloué au sol » par Abishaï, car personne ne les a repérés ni arrêtés. Sous entendu : David est plus responsable de la bonne santé du roi que son propre général !

Saül ne fait pas caca, il se contente de dormir

Cela demeure une position de faiblesse ! Le verset 12 nous informe cependant de la raison du lourd sommeil de tout le monde : c’est l’éternel qui a joué à la mouche Tsé-Tsé (un peu comme avec certains gardes romains qui gardaient un tombeau le matin de Pâque) ! Nous comprenons donc que Dieu a validé (commandité ?) cette opération nocturne de David.

Le crime du roi fou (19-20)

David reproche à Saül de le forcer à aller en terre païenne, loin de la face du Seigneur.

Dieu est encore plus présent

Au v.10, David rappelle à son neveux (qui croyait peut-être que David avait changé d’avis depuis l’épisode de la grotte-WC) que c’est au Seigneur de reprendre son messie, pas à lui.

Au v.19, David n’exclut pas que ce soit Dieu qui incité Saül à le poursuivre mais on voit qu’il croit plus à la thèse des mauvais conseillers.

Au vv.23-24, David affirme qu’il s’en remet à la justice divine et que l’acte qu’il vient de commettre sera à son profit.

 Application

  • Parfois, nous sommes comme Saül : complètement entêtés à faire/penser des choses extravagantes. Malgré les démonstrations, malgré la réalité qui dit le contraire, nous persistons dans nos erreurs. Que Dieu nous aide à moins nous refermer sur nous-mêmes !

  • David est obsédé par le fait d’être innocent devant le Seigneur : et vous ? Dans vos actes et pensées, vous préoccupez-vous de la sainteté de Dieu ? Ce n’est pas parce que nous sommes pécheurs que nous avons le droit d’être laxistes en ce qui concerne le Péché.

Romains 12.14 Demandez à Dieu de faire du bien à ceux qui vous persécutent : oui, demandez du bien pour eux, ne demandez pas du mal ! 15 Partagez la joie de ceux qui sont dans la joie, les larmes de ceux qui pleurent. 16 Ayez les uns pour les autres une égale considération sans viser à ce qui est trop haut : laissez-vous au contraire attirer par ce qui est humble. Ne vous prenez pas pour des sages. 17 Ne répondez jamais au mal par le mal. Cherchez au contraire à faire ce qui est bien devant tous les hommes. 18 Autant que possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. 19 Mes amis, ne vous vengez pas vous- mêmes, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit :

C’est à moi qu’il appartient de faire justice ; c’est moi qui rendrai à chacun son dû. 20 Mais voici votre part :

Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger.

S’il a soif, donne-lui à boire.

Par là, ce sera comme si tu lui mettais

des charbons ardents sur la tête.

21 Ne te laisse jamais dominer par le mal. Au contraire, sois vainqueur du mal par le bien.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *